Aménagement lagune de Thi Nhai – Projet lauréat

Une stratégie de développement économique, cinq grands principes de développements

Le projet s’appuie fortement sur les particularités paysagères, économiques et sociales du territoire et imagine une stratégie économique à long terme et durable.

Il s’agit de :

– modifier les modes de production agricole : favoriser le passage de cultures rizicoles (peu rentables) à des cultures d’aquaculture aux produits estampillés rares et à fortes valeurs ajoutées (exportation), Créer une zone industrielle « propre » au cœur du delta associée à la chaîne de production agricole, d’aquaculture et de la pêche

– créer un label « Thi Nai », une marque déposée régionale, des produits bio estampillés de la région, qui valorise la qualité, la fraîcheur et la traçabilité des produits.
o L’aquaculture et des produits à forte valeur
o La pêche (de la mer et sur la lagune)
o Une agriculture performante, une haute valeur ajoutée à la transformation des produits. Création d’une zone cluster « aquapolis », zone de transformation, logistique, de stockage et de recherche (+ incubateur d’entreprises). Fermes écologiques à haute technologie et haut rendement de production.
o Développer la formation professionnelle amplifiant la formation sur les nouvelles technologies d’agriculture et de transformation des produits agricoles.

– Valoriser une économie circulaire, autonome à l’échelle de Thi Nhai

L’objectif est le développement harmonieux de la région, avec l’agriculture, l’urbanisme , le développement durable des territoires, où chaque grande fonction (déplacement, production, habitation, éducation) tire profit d’autres fonctions et inter agit avec .
Chaque activité renforce une autre.
L’économie agricole hisse sa productivité de la formation offerte. L’économie circulaire s’inscrit dans le développement durable. C’est un concept économique qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et qui s’inspire notamment des notions d’économie verte, d’économie de l’usage ou de l’économie de la fonctionnalité, de l’économie de la performance et de l’écologie industrielle (laquelle veut que le déchet d’une industrie soit recyclé en matière première d’une autre industrie ou de la même).
Une telle économie fonctionne en boucle, se passant ainsi de la notion de déchet.
Son objectif est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources d’énergies non renouvelables.
C’est le cas ici de la production agricole et l’aquaculture, où la notion de déchet est minimisée.
C’est l’occasion d’organiser des fermes performantes en interaction entre ces différents milieux agricoles au cœur du delta.