Atelier de maroquinerie – Beaulieu-sur-Layon (49)


5.844 m²

Beaulieu sur Layon (49)

Livré en 2019

Construction d'un atelier de maroquinerie
Ouvert en 2019, le 16e atelier français de maroquinerie de la société des Ateliers
Louis Vuitton développe une conception originale.
Soucieuse du cadre de travail de ses maroquiniers, l’architecture allie une logique industrielle, rapide et rationnelle, à une exigence de haute qualité artisanale à l’image de son commanditaire.
L’atelier de 6000 m² s’inscrit dans la vallée du Layon en développant un nouveau concept reproductible, où ses performances, constructives, opérationnelles répondent à un besoin d’agilité accrue dans l’industrie.
C’est un projet patrimonial.


MO
Société des ateliers LV

MOE
DE-SO mandataire / T/E/S/S bet structure et enveloppe / BETHODE bet fluides / TECHNICITE bet vrd

Coût
NC

Mission
Complète

Programme & objectifs

A Beaulieu-sur-Layon, en Maine-et-Loire, la Maison Louis Vuitton construit un nouveau site de confection de maroquinerie.
Le projet s’inscrit dans une dynamique de création d’emplois et de transmission du savoir-faire de la première marque de luxe mondiale.
Développer les compétences, former les étudiants dès le CAP de maroquinerie, investir la formation de personnes en reconversion professionnelle, manifeste une attention soutenue au cadre de travail et à l’épanouissement durable des maroquiniers dans les territoires.
Le site est inauguré le 5 septembre 2019 en présence de Michael Burke, PDG de Louis Vuitton, et de Muriel Pénicaud, Ministre du Travail.
Le projet conforte un ancrage industriel territorial fort et la préservation d’un savoir-faire français. A l’image du travail méticuleux de la maroquinerie, l’atelier est la démonstration d’un travail précis, manuel et intelligent.

Caractéristiques

La polyvalence et l’habilité des maroquiniers sont requis pour s’adapter à la création de nouveaux modèles et aux demandes des clients toujours plus exigeants.
De la même façon, l’atelier doit répondre à la réactivité et à la flexibilité nécessaire de la production. Son architecture répond au process de fabrication, favorisant l’interaction, l’échange entre tous les employés du site, leur collaboration et leur communication.
Le concept « agile» répond à trois critères principaux.
La rapidité d’exécution, la souplesse d’utilisation et la capacité d’évolution.
Conçu et réalisé en moins de 12 mois, l’atelier de Beaulieu-sur-Layon est le résultat d’un partenariat fructueux entre la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’oeuvre et les entreprises.
Tel un prototype opérationnel, il initie une nouvelle façon de construire et repenser les prochains ateliers en France et en Europe.

Prix National Construction Bois 2019 Mention industriel

Article Batirama novembre 2019 ici